BienvenueLes Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)L'Association ABATémoignerSoutenir!Documentation, publicationsLiensNews et annonces
Anorexie
Boulimie
Troubles atypiques
Quand faut-il s'inquiéter?
Facteurs de causalité
Traitements
Statistiques
Bibliographie
Les Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)

Des maladies à part entière

Les troubles du comportement alimentaire (TCA) sont reconnus comme de véritables maladies, plus spécifiquement, comme « un trouble mental », c’est-à-dire un ensemble de comportements, d’attitudes et de réactions émotionnelles qui font souffrir la personne malade et son entourage. Ils peuvent apparaître sous plusieurs formes: l’
anorexie et la boulimie sont les plus connues. Ces deux symptômes se présentent de manière isolée ou combinée.

Il existe d’autres formes de TCA qui ne répondent ni aux critères de l’anorexie, ni à ceux de la boulimie : on parle alors de
troubles atypiques du comportement alimentaire.

Des comportements de dépendance

Les troubles du comportement alimentaire sont des conduites de dépendance : la personne est alors dépendante de sa maladie comme d’autres le sont d’une substance (alcool, drogues, médicaments, jeux) ou une dépendance affective à une autre personne. En effet, la personne anorexique ou boulimique est dans l’urgence du besoin et de la satisfaction comme c’est le cas dans d’autres dépendances.
Elle perd le contrôle de son comportement, est dans le déni par rapport à la gravité de sa maladie et en constante recherche de sensations fortes. Au travers de ce comportement addictif, la personne qui souffre d’anorexie ressent un certain plaisir lié au fait de jeûner et celle qui souffre de boulimie, un état d’euphorie avant, pendant et/ou immédiatement après la crise.

Les parallèles avec un comportement de dépendance sont plus visibles avec la boulimie : la personne, comme celle souffrant d’une dépendance à l’alcool ou à la drogue, sent le besoin pressant et l’obsession de manger. Elle peut dépenser des sommes astronomiques pour se procurer sa nourriture allant jusqu’à s’endetter. Quand la crise et le besoin de manger surviennent, elle entre dans une sorte d’état second et il est extrêmement difficile d’empêcher la perte de contrôle.

Comme dans toute autre dépendance, il est très difficile, voire impossible de se sortir seul(e) de ces comportements. C’est pourquoi, il est primordial de demander de l’aide et de ne pas rester seul face à sa maladie.


Il n’y a pas de honte et de culpabilité à avoir, l’important est de trouver le moyen de guérir !



BienvenueLes Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)L'Association ABATémoignerSoutenir!Documentation, publicationsLiensNews et annonces